Quand le poids des mots façonne l’économie

par Christian Du Brulle

PODCAST

Le discours, une simple suite de mots, peut-il à lui seul créer des faits ? En économie, cette nouvelle théorie passionne autant les spécialistes que les sociologues. Ce mercredi 3 avril, le cours-conférence public du Collège Belgique à Bruxelles propose d’explorer cette approche appelée la « performativité ». Et c’est le sociologue Alain Eraly, de la Brussels School of Economics/ULB, qui exposera son opinion à ce sujet.

Cette leçon, intitulée « Le poids des mots : quand les modèles construisent la réalité », s’inscrit dans une série de six conférences consacrées à la justice et à l’économie. Jean-Pierre Hansen, administrateur d’Electrabel et conseiller de GDF-Suez, est le responsable académique de ces sessions spéciales.

 

« Le langage crée un fait »

 

« L’économie peut se décrire de diverses manières », explique Jean-Pierre Hansen. Il y a d’abord les faits et les chiffres qui la caractérisent. Mais ce n’est bien entendu pas suffisant pour expliquer une réalité économique.

« Une autre manière de voir les choses est de poser la question suivante : l’économie ne serait-elle pas aussi le résultat d’idées, de principes, d’idéologies ?

« Mais il y a encore un troisième niveau d’appréciation, qui est de l’ordre du discours, du symbolique. Des mots, un langage, peuvent créer un fait. C’est un sujet novateur et passionnant ».

 

 

Le Collège Belgique est ouvert à tous

Le Collège Belgique propose, tant à un public curieux qu’au chercheur spécialisé, des cours-conférences de haut niveau, orientés vers des thématiques peu explorées et aux confins de différentes disciplines. Il vise ainsi à sortir des universités, institutions artistiques et autres centres de recherche un savoir peu diffusé, afin de permettre à l’ensemble des citoyens d’y accéder. Ces cours sont gratuits, l’inscription est souhaitée.

Mercredi 3 avril 2014, de  17 à 19 heures, Alain Eraly (ULB)  abordera la problématique du « poids des mots en économie », au Palais des Académies à Bruxelles.