Les yeux et les oreilles de Daily Science (13)

Après la trêve estivale, Daily Science reprend sa veille quotidienne sur le web. Voici une sélection d’informations récentes susceptibles d’intéresser nos lecteurs. Elles concernent de près ou de loin, les chercheurs ou les entrepreneurs innovants, principalement en Belgique, mais pas exclusivement.

 

Concours photos Daily Science : votez !

 

La première phase du concours de photos de Daily Science est à présent bouclée. Les inscriptions sont clôturées. Le jury va trancher. La parole est désormais aussi aux lecteurs de Daily Science, appelés à désigner leur photo préférée. Il y en a pour tous les goûts !
Le vote en ligne pour le prix du public est ouvert jusqu’au 30 septembre 2014. Les lauréats désignés par le jury et par le public seront personnellement avertis par mail début octobre. Les photos primées seront également mises à l’honneur sur Daily Science.

 

Egalité des genres dans l’Europe de la recherche publique : il reste du travail

 

Une chercheuse ne vaut toujours pas un chercheur en Europe, malgré la politique de la Commission européenne en la matière. Et les progrès en ce qui concerne l’égalité des sexes dans la recherche publique est « lente et inégale », pointe la Commission européenne, qui vient de publier un rapport sur le sujet.
Ce rapport détaille la disparité des politiques sur cette question dans 31 pays européens. « Des progrès significatifs ont été réalisés concernant l’équilibre entre les sexes dans les instances de prise de décision dans 18 pays », note la Commission. « Mais ils sont lents et souvent fragmentaires ».

 

Technologie belge en orbite cométaire (Rosetta)

 

L’été a été marqué par l’arrivée de Rosetta en orbite autour du noyau de la comète 67P/Churyumov‐Gerasimenko, après un voyage de 10 ans. L’Institut d’Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB), un des établissements scientifiques fédéraux d’Uccle, a participé à la construction d’une des expériences présentes sur cette sonde de l’Agence Spatiale Européenne. Il s’agit de l’instrument ROSINA (Rosetta Orbiter Spectrometer for Ion and Neutral Analysis). Rosina mesure la composition de l’atmosphère cométaire.
Le dernier numéro de la revue Science Connection, publiée par la Politique scientifique fédérale, propose un long article sur cette aventure spatiale.

 

Les progéniteurs cardiovasculaires sous la loupe de l’équipe du Pr Blanpain (ULB)

 

L’équipe du Pr Cédric Blanpain, chercheur WELBIO au sein de l’Institut Interdisciplinaire en Recherche Humaine et Moléculaire (IRIBHM, Faculté de Médecine) de l’Université libre de Bruxelles, vient d’identifier différents progéniteurs cardiovasculaires qui naissent à des moments différents, se différencient dans des cellules cardiovasculaires différentes et contribuent à la formation de différentes régions du cœur. Ces découvertes ont été publiées dans la revue Nature Cell Biology.

 

Deux nouveaux “Professeurs de recherche Francqui”, à Namur et à Louvain-la-Neuve

 

Le Pr Patrick Heymans, de la Faculté d’informatique de l’Université de Namur vient d’être nommé professeur de recherche par la Fondation Francqui. Le Pr David De La Croix, de UCL, bénéficie du même mandat. La Fondation Francqui, outre le prestigieux prix scientifique qu’elle alloue chaque année à un chercheur de pointe en Belgique, propose aussi (et finance) la création, au sein des universités belges une Chaire de Recherche Francqui (Francqui Research Professor) pour une période de trois ans. Les Professeurs de Recherche Francqui bénéficient d’un allégement de leur service d’enseignement et continuent à exercer leur activité dans leur université d’appartenance. Bien entendu, ce mandat s’adresse à des chercheurs dont un allégement des charges comporte une plus-value importante pour le potentiel de recherche de l’institution.
A L’Unamur, le Pr Patrick Heymans, vient d’en bénéficier. A l’UCL, la Fondation Francqui a choisi de soutenir le Pr David De La Croix (un économiste). Deux chercheurs du Nord du pays sont également soutenus : Le Pr Jan Steyaert, de la VUB (Bio-engineering sciences) et le Pr Els Van Damme, de l’UGent (Biologie moléculaire).

 

L’UMons chef de file de quatre projets européens (et impliquée dans 30 autres)

 

Dans le cadre de la programmation 2014-2020 des fonds structurels européens, l’Université de Mons (UMONS) a introduit avec divers partenaires (universités, centres de recherche, villes, intercommunales, etc.) 34 portefeuilles de projets : 28 auprès du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et 6 portefeuilles auprès du Fonds Social Européen (FSE).  L’université est même chef de file pour 3 de ces portefeuilles FEDER et 1 portefeuille FSE.
Ensemble, ces 34 portefeuilles représentent un budget de plus de 80 millions d’euros et portent sur des secteurs novateurs tels que : les matériaux, l’industrie créative, l’énergie, le biomédical, les villes intelligentes, la gestion des risques, la revitalisation urbaine, l’inclusion sociale, la valorisation de la recherche et des acquis de l’expérience. Tous ces projets sont soutenus à la fois par le secteur public et par une centaine de « parrains » industriels (PME et sociétés internationales). Les quatre portefeuilles où l’UMons est chef de file portent sur les biomatériaux, les industries culturelles et créatives, l’inclusion sociale et la revitalisation urbaine.

 

Le Centre spatial de Liège souffle ses cinquante bougies

 

Le Centre Spatial de Liège (CSL) est un centre de recherches appliquées de l’Université de Liège axé sur la conception d’instruments d’observation spatiaux. Il fête cette année ses 50 ans. Le CSL dispose notamment d’un centre d’essais environnementaux de pointe au service de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), de l’industrie spatiale et des entreprises régionales.
Parmi ses équipements remarquables, on retrouve d’énormes cuves de différents diamètres installés dans des salles ultra-propres qui permettent de simuler l’environnement spatial sévère dans lequel les satellites et leurs instruments devront fonctionner. Le CSL participe activement à de nombreux projets du Plan Marshall dans les pôles Skywin et Mecatech.

 

Embolie pulmonaire : deux études des urgences de Saint-Luc (UCL)

 

Le Service des urgences des Cliniques universitaires Saint-Luc (UCL) a participé à deux études multicentriques portant sur l’embolie pulmonaire. Parues dans des revues médicales prestigieuses (New England journal of Medicine  et JAMA), elles traitent respectivement du pronostic de gravité de l’embolie pulmonaire et des possibilités d’amélioration du diagnostic. Chaque année, l’embolie pulmonaire touche près de 6.000 personnes en Belgique. 300 à 400 de ces patients vont y succomber.