Les yeux et les oreilles de Daily Science (100)

Des jonquilles pour combattre le cancer, le Fonds de la recherche scientifique lance sa web tv, la Fondation Fournier-Majoie attend les projets des chercheurs-entrepreneurs, un rebelle de la science à l’écran…

À la rédaction de Daily Science, nous repérons régulièrement des informations susceptibles d’intéresser (ou de surprendre) nos lecteurs. Découvrez notre dernière sélection.

 

Des jonquilles pour combattre le cancer

Les jonquilles aideront-elles bientôt à guérir le cancer ? Une étude du Laboratoire de Biologie moléculaire de l’ARN (Faculté des Sciences et ULB-Cancer Research Center) fait un premier pas dans cette direction.

L’équipe de ce laboratoire a extrait un composé anti-cancer naturel de la jonquille (Amarylidaceae Narcissus). Les chercheurs ont établi que ce composé, un alcaloïde dénommé haemanthamine, se lie sur le ribosome. Les ribosomes sont des nanomachines essentielles à la survie de nos cellules: ils fabriquent toutes nos protéines.

Pour assurer leur croissance débridée, les cellules cancéreuses dépendent d’une synthèse accrue de protéines. Elles sont donc particulièrement sensibles aux traitements qui inhibent la production et la fonction des ribosomes.

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont montré que l’haemanthamine empêchait la production de protéines par les ribosomes, ralentissant ainsi la croissance des cellules cancéreuses.
L’haemanthamine inhibe également la fabrication de ces nanomachines dans le nucléole (« l’usine » à ribosomes). Ce « stress nucléolaire » entraîne l’activation d’une voie de surveillance antitumorale menant à la stabilisation de la protéine p53, ce qui conduit à l’élimination des cellules cancéreuses.

Cette étude fournit, pour la première fois, une explication moléculaire à l’activité anti- tumorale de la jonquille, utilisée depuis des siècles en médecine populaire.

Le Fonds de la recherche scientifique lance sa web tv

Les chercheurs du F.R.S.-FNRS passent désormais à l’écran, sur la chaine FNRS.tv. Depuis cette semaine, le Fonds de la recherche scientifique dispose en effet de sa propre chaine en ligne. Trois portraits de chercheurs y sont déjà à l’affiche. À terme, on y découvrira des mandataires du Fonds actifs dans des domaines aussi divers que les sciences exactes et naturelles, les sciences de la vie et de la santé, ou encore les sciences humaines et sociales.

 

Cancer : la Fondation Fournier-Majoie attend les projets des chercheurs-entrepreneurs

Pour la neuvième fois depuis sa création, il y a dix ans, la Fondation Fournier-Majoie, lance un appel aux projets des chercheurs-entrepreneurs actifs dans la lutte contre le cancer.

Fondation Fournier-Majoie: dix ans de fructueuse chasse aux «mouchards»

La Fondation propose de financer, en moyenne sur trois années, et en mettant sur la table jusqu’à 500.000 euros, des projets en passe de devenir de nouveaux outils en matière de dépistage notamment.

Les projets qui répondent aux critères de sélection de la Fondation Fournier Majoie doivent être soumis avant 15 avril prochain de façon à être évalués par le Conseil scientifique et d’Investissement de la FFM. Le formulaire d’inscription est disponible sur le site de la Fondation.

Un rebelle de la science à l’écran

Avant-première, le lundi 19 mars, du «Rebelle de la science» au tout nouveau cinéma Palace à Bruxelles. Décédé en 2001, Bernard Heuvelmans ressurgit dans le documentaire réalisé par le Bruxellois David Leroy. Ce zoologiste, issu de l’Université Libre de Bruxelles, a passé sa vie à traquer des animaux dont l’existence n’est pas avérée. Comme le yéti et le monstre du Loch Ness étudiés en cryptozoologie, terme inventé par Bernard Heuvelmans et son confrère écossais Ivan Terence Sanderson. Les archives du cryptozoologue sont déposées au Musée de zoologie de Lausanne.

L’histoire commence en 1968, dans le Minnesota, quand le zoologiste découvre le cadavre congelé d’un anthropoïde inconnu de la science. La suite à l’écran du film d’ImageCreation.com, coproduit par la RTBF, soutenu par Wallonie Image Production, le gouvernement fédéral belge. Une diffusion à la télé et des projections en Wallonie sont prévues. En voici un court extrait.