Les yeux et les oreilles de Daily Science (5)

par Daily Science

Chaque semaine, à la rédaction de Daily Science, nous repérons sur le web diverses informations susceptibles d’intéresser nos lecteurs.
Découvrez notre dernière sélection, en français ou en anglais. On y parle de sciences, de recherches, de découvertes, et même cette semaine de… restitution de dino, en Belgique et jusqu’en Mongolie.

Prix Francqui

Le prix Francqui, la plus haute distinction scientifique belge, a été attribué cette année au professeur Bart Lambrecht, pneumologue à l’hôpital universitaire de Gand, pour ses travaux sur les allergies et l’asthme. Le scientifique recevra son prix des mains du roi Philippe, le 11 juin prochain au Palais des Académies, à Bruxelles.

Ma thèse en quatre ans et 180 secondes…

 

Un doctorat, cela se boucle généralement en quatre années. Bien sûr, il y a des exceptions. Depuis peu, certains y ajoutent 180 secondes. Soit la durée de la présentation de leur thèse, sur scène, sous forme d’un exposé de vulgarisation clair, concis et convaincant. C’est le concours « Ma thèse en 180 secondes ». La finale interuniversitaire belge de ce concours venu du Québec est programmée ce 22 mai à Liège. L’accès y est libre. Une vingtaine de candidats issus de l’ULg, l’ULB, l’UNamur, l’UCL et l’UMons sont en lice. Un jury tranchera. Le public aussi. Avec en ligne de mire, pour les trois lauréat(e)s, une participation à la finale internationale francophone à Montréal.

 

… pour quelle carrière ensuite?

 

Depuis 1990, le nombre de doctorats attribués par les universités belges a plus que doublé. On est passé de 786 diplômés en 1991 à 1928 en 2009. Mais que deviennent ces docteurs ? Et surtout : travaillent-ils toujours dans la recherche ? Pour le savoir, l’OCDE a lancé le projet “Careers of Doctorate Holders”. La Belgique y a participé pour la première fois en 2006. La Politique scientifique fédérale vient de publier un rapport sur la question, suite à l’enquête de 2010.

 

A Neufchâteau, les étoiles se font plus accessibles

 

L’observatoire de Neufchâteau est désormais accessible à tous. Une des six coupoles de ce vaste complexe astronomique ouvert au public a été spécialement équipée pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Inauguré la semaine dernière, le dispositif opto-mécanique qui complète son télescope permet aux personnes en chaise d’observer les astres de leurs propres yeux. Une première belge paraît-il.

 

Au CERN, on a la tête dans les nuages

Les vapeurs émises par les arbres jouent un rôle important dans la formation des nuages et contribuent ainsi au refroidissement de la planète. Cette découverte, ce n’est pas une quelconque association de défense de la forêt qui le dit, mais les scientifiques qui travaillent sur l’expérience CLOUD (“Cosmics Leaving OUtdoor Droplets”), au CERN (Genève). Cette expérience se nourrit d’un flux de particules générées par un des accélérateurs du CERN.

Deinocheirus, le dino autruche, rentre au pays
Le paléontologue Pascal Godefroit, de l’Institut Royal des Science Naturelles de Belgique, et François Escuillié, un de ses collègues français, ont retrouvé et identifié les pièces manquantes d’un mystérieux dinosaure sans tête découvert en Mongolie en 2006. Deinocheirus n’avait ni pieds ni tête. Ils avaient été volés par des collectionneurs. Retrouvées en Europe, ces extrémités de dino autruche (Deinocheirus est un ornithomimosaure soit un « dinosaure autruche » d’environ 12 m de long), ont été restituées à la Mongolie.