Météorologue et marathonien des glaces

par Christian Du Brulle

Série (4) Sport et Recherche
 
La plupart du temps, Marc De Keyzer dresse des prévisions météorologiques. L’essentiel de l’année, il est en Belgique où il travaille pour l’Institut royal météorologique. Basé à Ostende, ce sont les prévisons côtières et marines qui l’occupent alors. Mais chaque année en hiver, il part se mettre au vert… sur le Continent blanc.
 
J’adore l’Antarctique”, lâche-t-il. “De novembre à fin janvier, je prends congé de l’IRM et je mets le cap au Sud”. Pendant trois mois, le météorologue se mue alors en météorologue des glaces.
 
Je travaille pour une entreprise privée qui assure divers services logistiques pour les expéditions scientifiques et sportives qui se déroulent chaque été austral en Antarctique”, explique-t-il.  “J’assure aussi des prévisions pour le trafic aérien local”.
 
Qu’il soit à Ostende ou en Antarctique, l’autre grande passion de Marc De Keyzer, c’est la course à pied. “Chaque jour, je cours pour mon plaisir pendant une à deux heures. Parfois je participe à des courses”.
 
L’an dernier, en novembre, il a participé au Marathon des glaces organisé à Union Glacier, une zone située à 80 degrés de latitude sud par 280 degrés de longitude ouest. Union Glacier Camp se situe à 4,5 heures de vol de Punta Arenas, en Terre de Feu (Chili).
 
antarctic ice marathonLors de cette course, le prévisionniste est arrivé… premier! Il a bouclé les deux tours de 21,1 kilomètres, à 700 mètres d’altitude, en 4 heures 12 minutes et 21 secondes. Une victoire avec plus de 4 minutes d’avance sur le second lauréat de ce marathon.
 
Au total, 56 sportifs issus de 18 pays à travers le monde  ont pris part à ce marathon, organisé à 1000 kilomètres du Pôle Sud.
 
Il existe deux types de courses en Antarctique”, reprend Marc De Keyzer. “Outre le marathon, il y a aussi les 100 kilomètres. J’ai participé trois fois au 100 km et quatre fois au marathon”, précise-t-il.
 
Et son palmarès est impressionnant. Sa victoire au marathon de 2014 n’était pas une première. “En 2007, j’avais déjà gagné cette épreuve, concède-t-il. Quant aux 100 kilomètres, je suis arrivé deux fois premier…
 
Plus globalement, le sportif belge a participé à 76 compétitions du type marathon, trails, etc. Un sportif qui a repris depuis le début du mois le chemin de son bureau à Ostende et de ses prévisions marines pour l’IRM.