Chimie amusante (et fascinante) à Frameries

par Daily Science

Quel est le point commun entre de la mousse destinée à booster l’efficacité des chaussures de sport, des emballages plastiques biodégradables, des pièges à acariens qui permettent d’éviter allergies et crises d’asthme, ou encore une peinture intelligente qui dépollue l’air intérieur… ?

 

Tous ces exemples pointent vers divers progrès récents du secteur de la chimie et de leur omniprésence dans notre quotidien. Une omniprésence qui méritait sans aucun doute une démystification en bonne et due forme de ce domaine scientifique, qui se double en Belgique d’un solide secteur industriel.

 

Un labo à visiter et à utiliser

 

C’est le PASS, le Parc d’aventures scientifiques de Frameries (non loin de Mons) qui a relevé le défi. Avec un coup de pouce non négligeable de l’industrie et de l’association professionnelle du secteur, il propose, dès la fin du mois, de découvrir les mille et une facettes de cette science.

 

Et la visite est tout sauf statique. Les visiteurs y ont la possibilité de mettre les mains dans le cambouis (avec un tablier, des gants et un masque de protection!). En manipulant bécher, porte-tubes, ampoule à décanter, erlenmeyer et autres éprouvettes graduées, ils sont par exemple invités à fabriquer un arôme de banane dans le véritable labo de chimie qui occupe le centre de l’exposition. Un labo entouré d’une zone d’exposition didactique et intéressante qui permet d’explorer les innovations du secteur de la chimie et de la pharmacie.

 

«Permettre aux visiteurs de toucher, sentir et réaliser des expériences tout en découvrant les innovations de la chimie et du pharma qui les entourent est au cœur de la philosophie de cette exposition. Nous espérons ainsi susciter l’enthousiasme pour les études STEM (Science, Technique, Engineering & Mathematics) et créer des vocations pour assurer la relève du secteur», indique Bernard Broze, administrateur délégué d’essenscia Wallonie (un des principaux sponsors de cette expo). Une expo qui s’étend sur près de 200 m2.

 


 

La partie expo se divise en quatre tableaux (plus un cinquième, géant, de « Mendeleev… »). On y aborde le monde des atomes et des molécules et leurs multiples liaisons et réactions chimiques, celui des microbes de tous poils, les bons comme les mauvais, les enjeux futurs et la recherche et développement du secteur et enfin les différents métiers de la chimie. Le tout dans une ambiance ludique et agréable!