par Daily Science

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2014, le satellite Sentinel-1A de l’Agence spatiale européenne a été lancé en orbite par une fusée Soyouz tirée de Kourou (Guyane). Il s’agit du premier satellite d’une constellation d’engins d’observation de la Terre dédiés au programme de l’Union européen “Copernicus”.

 

Sentinel-1 est le premier satellite du programme européen Copernicus


Copernicus doit offrir aux Européens de nombreux services dans le domaine de l’environnement et de la sécurité. “Le lancement du premier satellite Sentinel-1 marque un changement de philosophie pour nos programmes d’observation de la Terre”, a fait observer Volker Liebig, Directeur des programmes d’observation de la Terre à l’ESA.

 

“Dans le domaine de la météorologie, cela fait 35 ans que les satellites fournissent des données fiables permettant de bonnes prévisions. Avec le programme Copernicus, nous aurons désormais une source d’information similaire pour les services environnementaux ainsi que pour des applications dans le domaine de la sécurité et de la gestion des catastrophes.”