par Christian Du Brulle

Homme-femme, blanc-noir, autochtone-allochtone… Les clivages dans la société sont nombreux. Les discriminations au travail aussi. Leur étude est une des spécialités de l’économiste américaine d’origine belge Marianne Bertrand. Et son constat est amer: les situations de part et d’autre de l’Atlantique ne sont guère différentes à ce propos.

 

Formée initialement à l’Université Libre de Bruxelles, où elle a obtenu un diplôme de licenciée en Sciences Economiques et un diplôme de Maître en Econométrie (1991 et 1992), Marianne Bertrand a ensuite réalisé un doctorat en Economie à l’Université d’Harvard. Depuis cette époque, le Pr Bertrand fait carrière aux Etats-Unis.

 

Economie du travail, « corporate finance », économie du développement

 

Cette spadoise d’origine est aujourd’hui honorée par la Solvay Brussels School of Economics and Management de l’ULB qui lui décerne un Doctorat Honoris Causa pour la qualité de ses travaux.

 

S’ils portent sur l’économie du travail, Marianne Bertrand s’intéresse aussi à la corporate finance et à l’économie du développement. Elle co-dirige par ailleurs la « Social Enterprise Initiative » de sa Faculté (Booth school of Economics, de l’Université de Chicago) qui soutient les aspirations des étudiants et des anciens étudiants dans le domaine des impacts sociétaux et favorise la recherche sur la manière dont les institutions aident à résoudre les problèmes sociaux.

 

C’est pour la qualité, la rigueur et la pertinence sociétale de ses travaux que le Pr Bertrand est aujourd’hui honorée.

 

Découvrez ci-dessous, et en cinq minutes, quelques facettes des travaux du Pr Bertrand sur la question des discriminations au travail.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Six doctorats « honoris causa »

 
A noter également, outre le Pr Bertrand, l’Université Libre de Bruxelles décerne également le titre de Docteur Honoris Causa à cinq autres personnalités:

     

  • – Ann Demeulemeester, styliste – Belgique
  • – Jaco Van Dormael, réalisateur, metteur en scène – Belgique
  • – Patrick Pelloux, médecin urgentiste, écrivain, chroniqueur, Président de l’Association des Médecins urgentistes de France – France
  • – Dong Qiang, professeur de Culture et de Littérature française, traducteur et poète – Chine
  • – Philip Zimmermann, informaticien, cryptographe, créateur du Pretty Good Privacy – États-Unis d’Amérique