Le point sur les espèces menacées en Belgique

Nouvelle stratégie pour la biodiversité en Belgique

par Christian Du Brulle

Depuis l’automne dernier, la Belgique dispose d’un nouveau plan stratégique pour tenter d’enrayer le déclin de sa biodiversité. Il s’agit de la mise à jour de sa « Stratégie nationale » qui date de 2006. Cette mise à jour va plus loin que le simple dépoussiérage d’un document administratif.

 

Le nouveau plan concerne l’ensemble des entités fédérées du pays et surtout, il identifie une quinzaine d’objectifs prioritaires (voir plus bas) ainsi qu’une kyrielle d’objectifs concrets (opérationnels) pour améliorer la situation.

 

La stratégie belge s’inscrit évidemment dans le cadre plus large des objectifs de la « Convention des Nations Unies sur la diversité biologique », adoptée à Rio en 1992 et complétée depuis par d’autres textes. Il s’agit notamment du protocole de Cartagena sur la prévention des risques biotechnologiques de 2000 et du Protocole de Nagoya (2011) sur l’accès et le partage des avantages liés à la biodiversité.

 

Centre d’échange d’informations pour la biodiversité

 

Loin des décisions internationales, comment cela se traduit-il sur le terrain ? En début de semaine, et en prélude à la journée internationale de la biodiversité de ce 22 mai, les principaux acteurs belges en matière étaient réunis à l’Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique (qui héberge le Centre d’échange d’informations pour la biodiversité). Diverses initiatives concrètes ont été détaillées. L’image interactive ci-dessous en présente quelques-unes.

 

L’infographie en tête d’article, tirée de « Statistiques Belgique, SPF Economie), donne toutefois une idée de l’ampleur des menaces qui pèsent sur la biodiversité dans le pays.

 
« La biodiversité en Belgique »

 

 

Les 15 objectifs de la Stratégie nationale belge

 

  1. Identifier et surveiller les éléments constitutifs prioritaires de la biodiversité en Belgique.
  2. Étudier et surveiller les effets et les causes des processus et activités menaçants la biodiversité.
  3. Maintenir ou restaurer conservation favorable.
  4. Garantir et promouvoir l’utilisation durable des éléments constitutifs de la biodiversité.
  5. Améliorer l’intégration de la biodiversité dans toutes les politiques sectorielles pertinentes.
  6. Promouvoir et contribuer à l’accès aux ressources génétiques et au partage équitable des avantages découlant de leur utilisation (Protocole de Nagoya).
  7. Améliorer et communiquer les connaissances scientifiques sur la biodiversité.
  8. Impliquer la communauté à travers la communication, l’éducation, la sensibilisation du public et la formation.
  9. Renforcer le cadre de contrôle lié à la biodiversité et garantir la mise en œuvre, le respect et l’application des législations liées à la biodiversité.
  10. Assurer la cohérence entre les engagements et accords liés à la biodiversité, et dans leur mise en œuvre.
  11. Garantir une coopération internationale continue et efficace pour la protection de la biodiversité.
  12. Influencer l’agenda international au sein des conventions liées à la biodiversité.
  13. Renforcer les efforts consentis par la Belgique pour intégrer les questions de biodiversité dans les organisations et programmes internationaux pertinents .
  14. Encourager l’engagement de villes, provinces et autres autorités locales dans la mise en œuvre de la Stratégie Biodiversité 2020.
  15. Garantir la mise à disposition de ressources adéquates pour la biodiversité.