Les yeux et les oreilles de Daily Science (16)

Chaque semaine, à la rédaction de Daily Science, nous repérons sur le web diverses informations susceptibles d’intéresser (ou de surprendre) nos lecteurs. Nous les relayons ici sous forme de brèves dotées d’hyperliens. Découvrez notre dernière sélection.

 

Sprechen Sie Deutsch ?

 

L’année académique 2014-2015 sera allemande à l’ULB. L’université bruxelloise vient en effet de lancer une « Année de l’Allemagne ».

 

Cette « Année » se déclinera de multiples façons : conférences, séminaires et colloques mettront à l’honneur des professeurs et chercheurs allemands. On y parlera de la recherche menée dans les universités allemandes dans tous les domaines du savoir et bien sûr des études sur l’Allemagne proprement dites, tant sur le plan politique que linguistique ou artistique.

 

« De plus », souligne le vice-recteur aux relations internationales Serge Jaumain, « l’Année de l’Allemagne a aussi pour vocation de dépasser les traditionnelles rencontres académiques. Ce sera en effet l’occasion  de mettre en exergue les nombreuses possibilités de mobilité offertes à nos étudiants dans quelques-unes des plus prestigieuses universités européennes ».

 

Aujourd’hui, l’ULB totalise  450 collaborations avec plus de 100 universités et instituts allemands parmi lesquels figurent Freie Universität Berlin, Humboldt-Universität zu Berlin, Universität Hamburg, Ludwig-Maximilians-Universität München ou encore Goethe-Universität Frankfurt am Main.

 

Ces collaborations portent essentiellement sur des projets de recherche (publications conjointes, réseaux, mobilités…), des participations conjointes aux programmes européens d’éducation et de recherche, mais aussi sur des échanges d’étudiants.

 

Pour 2013-2014, l’Allemagne se classe en 5e position parmi les destinations privilégiées par les étudiants avec 44 étudiants de l’ULB en mobilité. Pour cette même année académique, 134 étudiants allemands étaient inscrits à l’ULB et l’ULB comptait 42 académiques et scientifiques de nationalité allemande. Au total, depuis 2004-2005, 335 étudiants allemands ont choisi de poursuivre des études à l’ULB et 162 étudiants de l’ULB ont opté pour une institution allemande.

 

Cinq millions de dollars pour lutter contre la maladie du sommeil

 

 

L’Institut de Médecine Tropicale (Anvers) vient de recevoir une subvention de cinq millions de dollars de la Fondation Margaret A. Cargill. Cet argent doit servir à développer une approche nouvelle et sur le long terme pour le contrôle de la maladie du sommeil en République démocratique du Congo (RDC).

 

Le nombre de nouveaux cas de la maladie du sommeil (trypanoomiase humaine africaine) a déjà été sensiblement réduit ces dernières années. Moins de 10 000 nouveaux cas par an sont diagnostiqués aujourd’hui alors que cette maladie connaissait des proportions épidémiques à la fin du 20e siècle.

 

Maintenant que la maladie bat en retraite, la lutte exige d’urgence une nouvelle approche à intégrer aux soins de santés généraux. Afin d’éviter son redéploiement. C’est dans ce contexte que se situe la subvention américaine allouée à l’IMT.

 

Ménopause : les femmes n’y connaissent rien!

 

Etonnante enquête que celle proposée la semaine dernière par une société pharmaceutique avec la complicité de la Société Belge de la Ménopause (SBM). On y apprend :

 

1. “qu’environ 700 femmes belges ménopausées”, ont été interrogées.
2. “que 3 femmes belges sur 5 (61%) perçoivent la ménopause comme une période passagère alors qu’elle représente pas moins d’un tiers de leur vie”.

 

Sur son site, la Société Belge de la Ménopause propose une brochure d’information sur le sujet (12 pages, réalisées en collaboration avec la société pharmaceutique en question).