Découvrez la science, la recherche et l’innovation "made in Belgium"

Categorie

Audio

À Gembloux, les légumes ont les pieds dans l’eau

Trois laitues sur quatre consommées en Belgique poussent… les racines dans l’eau. Et c’est aussi le cas d’une grande partie des tomates. Cette technique de production, l’hydroponie, induit une faible consommation d’eau. Mais une grande quantité d’engrais chimiques. Il existe pourtant une autre technique plus respectueuse de l’environnement : l’aquaponie. Promouvoir cette méthode auprès du… … Lire plus

Les véhicules autonomes sont-ils compatibles avec les hallucinations de l’IA ?

En voiture, Simone! Dès le 3 octobre, une navette autonome emmènera les touristes du parking au pied de la butte de Waterloo. Un voyage d’un kilomètre à bord d’un véhicule piloté exclusivement par une intelligence artificielle (IA). Ce sera la deuxième expérience de ce type sur la voie publique en terre wallonne. Face au probable… … Lire plus

Plongée à Stareso

A plus de mille kilomètres de la Belgique, l’Université de Liège dispose d’une exceptionnel laboratoire de recherches océanographiques. Immersion! … Lire plus

Aujourd’hui, parlez-nous de vous!

Depuis plus de quatre ans, Daily Science propose chaque jour sur sa plateforme web un nouvel article en lien avec la Science, la Recherche et/ou l’Innovation. Au fil du temps, vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, comme en attestent les chiffres de fréquentation du site (vous étiez quelque 800.000 lecteurs en… … Lire plus

L'image en tête d'article, et reproduite ici, donne un aperçu global des émissions de formaldéhyde tels qu'observé par l'instrument Tropomi. © BIRA-IASB/DLR/ESA/EU

La qualité de l’air scrutée depuis l’espace (et depuis Bruxelles)

Tropomi… Ces sept petites lettres résument une ambitieuse mission de surveillance de notre atmosphère. Tropomi, (« Troposheric monitoring instrument ») est en réalité un instrument scientifique placé sur le satellite Sentinel 5P de l’Agence spatiale européenne (ESA). Il s’agit d’un des sept satellites « Sentinel » actuellement en orbite et qui constituent les outils de surveillance de notre planète… … Lire plus

A l’UCL, on aimerait beaucoup savoir à quelle vitesse fond réellement la banquise

Les hoquets du vortex polaire qui a glacé une bonne partie de l’Europe l’hiver dernier: vous vous en souvenez? Ils pourraient bien résulter d’un problème… de banquise arctique. « En fondant de plus en plus, celle-ci pourrait effectivement avoir un effet sur la circulation atmosphérique globale », indique le Dr François Massonnet, Chargé de recherche F.R.S-FNRS au… … Lire plus

Aeolus va observer l’invisible: les vents qui soufflent autour de la planète

Dans quelques jours, l’ambitieux satellite scientifique « Aeolus », de l’Agence spatiale européenne (ESA), qui a passé de longs mois à Liège l’an dernier, va quitter l’Europe pour gagner le port spatial de Kourou, en Guyane française. Fin août, une fusée Vega le déposera en orbite, à 320 kilomètres d’altitude. Sa mission: mesurer les vents qui soufflent… … Lire plus

Rehaussement du niveau de la plage d'Ostende avec du sable prélevé au large. © DailyScience

L’or de la mer du Nord, c’est son sable

Chaque année, à l’échelle de la planète, l’humanité siphonne 30 milliards de tonnes de sable. Sa destination principale? Alimenter le béton. Deux tiers de ce qui est construit sur Terre est bétonné et composé à deux tiers de sable. Une maison, c’est 200 tonnes de sable. Un kilomètre d’autoroute, 30.000 tonnes. La démographie galope avec… … Lire plus

Smart City rime avec gouvernance transparente et participation citoyenne

Face à la démographie urbaine galopante (7 humains sur 10 vivront en ville en 2050), aux énormes défis sociétaux et environnementaux ainsi qu’au raz-de-marée des nouvelles technologies, les villes sont poussées à se réinventer et à innover. Peu à peu, le concept de Smart Cities se fait un nom. Il se profile comme un outil… … Lire plus

Les collections du Museum sont à croquer

Sur la table à dessin, éclairé par un vif rayon lumineux, un silex taillé prend la pose. Les traits de crayons tracés sur le papier révèlent fidèlement les formes et les entailles de cet outil préhistorique prélevé à Etalle lors de fouilles archéologiques menées de 1980 à 1985. « En préhistoire, on n’est pas pressé », sourit… … Lire plus

1 2 3 14
Haut de page