Découvrez la science, la recherche et l’innovation "made in Belgium"

Categorie

Photos - page 2

Chantier de fouilles au Trou de Han. © Peter Van Der Plaetsen

À Han, la Lesse livre ses trésors aux archéologues

La grotte de Han-sur-Lesse, en province de Namur, constitue un fabuleux laboratoire scientifique. Géologues, hydrogéologues, climatologues, sismologues y moissonnent de nombreuses données alimentant leurs recherches. L’impressionnante cavité et la rivière qui lui a donné naissance distillent aussi de fascinantes reliques dont se saisissent les archéologues. Le site a de nombreuses histoires à raconter. Il offre… … Lire plus

Des robots de plus en plus intelligents

Les robots pourraient-ils prochainement aider les secouristes à sauver les survivants d’une catastrophe naturelle? Cette mission nécessite que les robots puissent décider, de manière autonome, des actions à prendre et de l’ordre séquentiel de ces actions. Rien ne sert d’essayer de sortir la victime si les décombres ne sont pas dégagés… Actuellement, ce sont les… … Lire plus

Sous terre, la science progresse

SÉRIE (5/5) Devoirs de vacances Le trou au Salpêtre, la salle d’Armes, la galerie des Verviétois, la salle du Dôme, le Styx… À Han-sur-Lesse, ces noms résonnent dans les profondeurs de la terre. La fameuse grotte touristique, la première à s’être ouverte au public dès le 19e siècle, réserve aussi quelques étonnantes rencontres aux curieux.… … Lire plus

À Bruxelles, la différence devient un art

SÉRIE (1/5) Devoirs de vacances « Hand in cap », littéralement « la main dans le chapeau », est un jeu de troc. Deux joueurs et un arbitre déposent une somme forfaitaire dans un chapeau. Les deux joueurs proposent chacun un objet à échanger. L’arbitre en estime la valeur et le propriétaire de l’objet le moins précieux compense la… … Lire plus

À Kourou, Ariane 6 fait son nid

Au Centre spatial guyanais, pour désigner le décompte des heures et des minutes qui précèdent le décollage d’une fusée Ariane ou Vega, on parle de « chronologie ». Au coeur des 690 km2 de forêt tropicale qui hébergent le « port spatial de l’Europe », c’est un autre compte à rebours qui occupe actuellement l’ingénieur Frédéric Munos, de l’Agence… … Lire plus

Surpoids: si on apprenait à lire les informations nutritionnelles ?

Le nouveau rapport du Centre Commun de Recherche (CCR) de la Commission européenne, intitulé « Cartographie et zoom sur le surpoids et l’obésité chez les enfants », présente l’ampleur des problèmes de surpoids et de l’obésité chez les enfants dans les États membres de l’UE à travers une série de cartes. « Les taux actuels de surpoids et… … Lire plus

Les yeux et les oreilles de Daily Science (106)

Cybersécurité spatiale à Redu, le rôle de Thuin dans la Guerre des Gaules, le mécanisme qui confère leur efficacité à certains adjuvants de vaccins mieux compris, mathématiques de butineuses, la recherche africaine mise sur la « science ouverte »… À la rédaction de Daily Science, nous repérons régulièrement des informations susceptibles d’intéresser (ou de surprendre) nos lecteurs.… … Lire plus

Thomas Pesquet: six mois en orbite, 60 minutes à l’Euro Space Center

En jeans et en polo de l’ESA, Thomas Pesquet s’est posé quelques dizaines de minutes, mardi matin, à l’Euro Space Center de Transinne (province de Luxembourg). L’astronaute français de l’Agence spatiale européenne (ESA) y a rencontré des centaines de jeunes et de moins jeunes passionnés par l’espace. Il a retracé pour eux, en quelques minutes… … Lire plus

L'image en tête d'article, et reproduite ici, donne un aperçu global des émissions de formaldéhyde tels qu'observé par l'instrument Tropomi. © BIRA-IASB/DLR/ESA/EU

La qualité de l’air scrutée depuis l’espace (et depuis Bruxelles)

Tropomi… Ces sept petites lettres résument une ambitieuse mission de surveillance de notre atmosphère. Tropomi, (« Troposheric monitoring instrument ») est en réalité un instrument scientifique placé sur le satellite Sentinel 5P de l’Agence spatiale européenne (ESA). Il s’agit d’un des sept satellites « Sentinel » actuellement en orbite et qui constituent les outils de surveillance de notre planète… … Lire plus

Carte géographique de la Terre au Dévonien.

Météorites et éruptions volcaniques ne sont pas à l’origine de l’extinction du Dévonien

Parole de géologue! L’extinction majeure qui a frappé la Terre il y a environ 370 millions d’années ne trouve pas son origine dans un événement cataclysmique du genre « grosse météorite » qui s’écrase sur notre planète. Et cette extinction ancienne, dite du « Dévonien, ne résulte pas non plus de grandes éruptions volcaniques qui ont perturbé l’atmosphère… … Lire plus

Haut de page