Starting Grants ERC 2014

“Bourses de démarrage” de l’ERC: neuf Belges soutenus (sur 328 lauréats)

par Christian Du Brulle

Le Conseil européen de la Recherche (ERC), le bras de la Commission européenne qui soutient la recherche fondamentale, vient d’attribuer ses “bourses de démarrage 2014” (Starting grants) à 328 jeunes chercheurs d’exception. Parmi eux, on retrouve neuf chercheurs belges. Au total, l’ERC a consacré 485 millions d’euros pour ses bourses de démarrage 2014.

 

Pour des chercheurs en poste depuis 2 à 7 ans

 

Les bourses de démarrage (Starting grants) constituent un des trois principaux instruments financiers dont dispose l’ERC pour soutenir la recherche fondamentale en Europe. Elles s’adressent aux jeunes chercheurs qui n’ont que 2 à 7 années d’expérience professionnelle et dont la proposition de recherche a été évaluée positivement par un jury international. Les lauréats peuvent alors compter sur une bourse pouvant grimper jusqu’à 1,5 million d’euros sur une période maximale de 5 ans afin de mener leurs recherches.

 

Starting grants 2014 de l'ERC: seuls 10 % des projets sont financés.
Starting grants 2014 de l’ERC: seuls 10 % des projets sont financés.

 

Le critère de choix du jury est simple: c’est l’excellence scientifique du candidat et de son projet qui prime sur toute autre considération. Beaucoup de candidatures ont été soumises cette année (3273 en tout). 10% à peine ont reçu le soutien européen escompté.

 

La Belgique en 10e position
 

Les projets sélectionnés cette année couvrent un large éventail de sujets. Cela va des textiles électroniques portables qui transforment la chaleur du corps en énergie à la détection olfactive de bactéries ou encore à la quête des origines…. de la rationalité humaine.

 

Parmi les pays européens (et associés) les mieux lotis cette année, on pointera
tout particulièrement l’Allemagne, avec 70 bourses allouées, le Royaume-Uni (55 bourses) la France (43), les Pays-Bas (34), Israël (27), et l’Espagne (20). La Belgique arrive en 10e position.

 

Starting Grants 2014 de l'ERC : répartition par pays.
Starting Grants 2014 de l’ERC : répartition par pays.

 

Neuf chercheurs belges, mais un seul francophone

 

La Belgique occupe une place médiane dans le soutien octroyé par l’ERC aux scientifiques européens. Ce qui aux yeux du mathématicien français, le Pr Jean-Pierre Bourguignon, n’est pas si mal, comme il l’expliquait au printemps dernier, alors qu’il venait de prendre la présidence du Conseil Européen de la Recherche.

 

En regardant les chiffres de plus près, on remarque toutefois qu’un seul boursier sur les neuf Belges relève d’une université francophone. Et encore… Il s’agit d’un chercheur de l’ULB, Laurent Bouton, qui est depuis 2009 “Assistant professor” aux Etats-Unis: d’abord à la Boston University et depuis 2013 à la Georgetown University. Le thème de son projet de recherche porte sur l’économie politique: “Political Economy with Many Parties: Strategic Electorate and Strategic Candidates”.

 

Bourses avancées et bourses de consolidation de la recherche

 

Notons que les projets soutenus dans les universités néerlandophones portent sur le règlement des conflits législatifs en Europe, les implants cochléaires, la compréhension des mécanismes qui influencent la cognition, les réseaux moléculaires impliqués dans la mort cellulaire des végétaux, la grammaire anglaise, la dévotion en Europe, les transformations socioculturelles en Europe induites par les femmes éditrices, la modélisation des lianes dans les forêts tropicales.

 

Voilà un palmarès qui devrait alimenter la réflexion au sein des universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des instances régionales et communautaires.

 

Outre les bourses de démarrage, l’ERC soutient également la recherche fondamentale en octroyant des bourses de consolidation à des chercheurs bien établis (jusqu’à 2,75 millions d’euros par bourse) et des bourses de recherches avancées (3,5 millions).

 
 
Note: Pour plus de clarté dans le titre, le mot « lauréats » a été ajouté le 16 décembre à 8h15)