Par Christian Du Brulle

Lundi à Bruxelles, le Fonds de la Recherche Scientifique (F.R.S-FNRS) et son pendant flamand, le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek (FWO), ont remis leurs prix scientifiques quinquennaux à dix chercheurs belges à la carrière remarquable.

 

Ces Prix prestigieux, remis aux lauréats par le Roi Philippe, confirment la reconnaissance internationale de ces scientifiques dans toutes les disciplines scientifiques et marquent le couronnement de leur carrière. Tous ont été choisis par des jurys composés exclusivement d’experts étrangers.

 

L’ULB et l’UMONS à l’honneur

 

En Fédération Wallonie-Bruxelles, quatre chercheurs de l’Université Libre de Bruxelles, les Pr Marc Henneaux, Axel Cleeremans, Cédric Blanpain et le Dr Christos Sotiriou, ainsi qu’un chercheur de l’Université de Mons, le Pr Philippe Dubois, sont ainsi récompensés pour leurs travaux exceptionnels.

 

Découvrez en images les lauréats de la FWB des Prix scientifiques quinquennaux du F.R.S-FNRS

 

 
Des recherches fondamentales indispensables à la Société

 

Comme le rappelait Véronique Halloin, Secrétaire générale du F.R.S-FNRS, c’est la recherche fondamentale qui est ainsi récompensée et de son caractère indispensable en ce qui concerne les progrès de la Société.

 

« Les retombées directes de la recherche fondamentale sont nombreuses », a expliqué le Dr Halloin, lors de la cérémonie de remise des prix. « Il s’agit évidemment de nouvelles connaissances scientifiques, exposées dans les publications. Mais aussi de la formation de scientifiques de haut niveau dans tous les domaines et de la qualité de l’enseignement dans nos universités dont la spécificité est de se nourrir de la recherche ».

 

« Une retombée sociétale de la recherche fondamentale est donc aussi de former des têtes bien faites, dont l’Europe a grand besoin pour assurer le développement d’une société inclusive et répondre aux nombreux défis sociétaux ».

 

Une démarche préalable et indispensable au processus d’innovation

 

Une analyse largement partagée par le Pr Albert Corhay, Président du F.R.S-FNRS et recteur de l’Université de Liège (ULg). « Sans recherche fondamentale, la recherche appliquée ne serait que chimère », indique-t-il. « La recherche fondamentale est le préalable indispensable au processus d’innovation.

 

Une institution telle que le F.R.S.-FNRS est donc essentielle. Depuis 85 ans elle s’efforce d’être le catalyseur du développement de la recherche fondamentale dans notre société ».

 

Les prix jumeaux du FWO ne sont pas tout à fait identiques…

 

Du côté néerlandophone, on ne dit pas le contraire. Les cinq prix attribués par le « Fonds Wetenschappelijk Onderzoek » (FWO) vont cette année aux chercheurs suivants:

 

  • Pr Gustaaf Van Tendeloo, Université d’Anvers
    Pr Luc Van Gool, KU Leuven et ETH Zurich
  • Pr Marc Leman, Université de Gand
  • Pr Peter Vandenabeele, Université de Gand
  • Pr Greet Van Den Berghe, KU Leuven

 
Découvrez ici ces chercheurs détailler leurs travaux scientifiques

 

 

Toutefois, force est de constater que la scission linguistique de ces prix se marque à différents niveaux. En 2010, le FWO a préféré rebaptiser ses prix scientifiques quinquennaux en «Excellentieprijzen» (Prix de l’excellence).

 

Autre différence entre les Prix quinquennaux du F.R.S-FNRS et ceux du FWO: leur dotation. Les lauréats francophones empochent 75.000 euros chacun. Une somme portée, par le FWO depuis 2005, à 100.000 euros par chercheur récompensé.