par Christian Du Brulle

La dernière annonce en date des résultats des appels à projets de l’ERC, le Conseil européen de la Recherche (European Research Council), a été faite… aux États-Unis, juste avant le week-end. C’est dans le cadre de la réunion annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) que l’ERC a dévoilé les noms des lauréats de ses bourses de consolidation de la recherche (Consolidator Grant) pour l’appel de 2015.

 

Au total, 302 chercheurs en Europe bénéficient d’une telle bourse. Parmi eux, neuf sont Belges. Et de ceux-ci, on ne dénombre que trois chercheurs actifs en Fédération Wallonie-Bruxelles (Mauro Birattari à l’ULB, Pierre Cardol à l’Université de Liège et Sophie Lucas à l’Université Catholique de Louvain).

 

ERC Consolidator Grants par domaine

 

Ces bourses sont importantes. Elles peuvent être dotées chacune de près de 2 millions d’euros. « Elles fournissent aux chercheurs européens un soutien important à un moment crucial de leur carrière », indique le Pr Jean-Pierre Bourguignon, président de l’ERC. « Elles renforcent leur indépendance et les aident à se profiler en tant que leaders dans leurs domaines scientifiques respectifs sur la scène internationale ».

 

fevrier 2016 resultats Consolidator grants

 

Proof of Concept: 1 FWB, Advanced Grant: 1 FWB

 

En janvier, ce sont les résultats concernant les bourses «Proof of Concept 2015», moins dotées (les bourses s’élèvent à 150.000 euros), qui avaient été annoncés. Ici aussi, la FWB est modestement représentée. Seul un chercheur de la FWB (sur 135 lauréats européens) en a bénéficié: le Pr Patrice Cani (UCL). Au total toutefois, cinq de ces bourses ont été à des chercheurs belges.

 

A la fin de l’année 2015, l’ERC avait également annoncé les noms des lauréats de son appel pour ses « bourses de démarrage » (Starting Grants), dotées chacune de quasi 1,5 million d’euros. Dix chercheurs belges en avaient bénéficié (sur 291 lauréats), dont quatre en FWB.

 

La dernière annonce en date concernant les lauréats des « bourses de recherche avancée » (Advanced Grants) de l’ERC n’a guère fait briller davantage nos chercheurs sur la scène européenne. Quatre Belges sur 190 scientifiques en ont bénéficié: deux en Flandre, un en FWB (ULB/Gosselies) et une chercheuse relevant d’une Institution fédérale (l’Observatoire royal de Belgique).

 

0,98% de chercheurs de la FWB lauréats en 2015 pour ces quatre types de bourses

 

Si on totalise l’ensemble des chiffres de ces différents appels, on constate que les chercheurs de la FWB ne brillent malheureusement guère sur la scène européenne.

 

À peine 9 chercheurs relevant des universités francophones du pays ont été soutenus par l’ERC en 2015 sur un total de 28 chercheurs en Belgique et de 918 en Europe. Soit un « taux de réussite » de moins de 1% pour les scientifiques de la FWB.

 

Et l’avenir s’annonce difficile. Les appels à projets pour les bourses 2016 de l’ERC sont déjà en partie clôturés.

 

Pour les « Consolidator Grants », la date limite était le 2 février dernier. La compétition s’annonce rude. L’ERC prévoit d’attribuer cette année 335 bourses de ce type. Elle a reçu 2304 candidatures, soit 12% de plus que l’année précédente.

 

Quant aux candidatures pour les « Startings Grants 2016 », elles devaient être déposées pour le 17 novembre dernier. L’ERC y consacrera cette année un budget d’environ 485 millions d’euros. Ici aussi, 335 bourses devraient être allouées. 2935 candidats sont en lice.