par Daily Science

Le Conseil européen de la Recherche, qui finance la recherche fondamentale au sein de l’Union européenne et dont les bourses sont également accessibles aux chercheurs de pays associés, vient de révéler les noms des 406 jeunes scientifiques qui bénéficient cette année d’une de ses « bourses de démarrage » (Starting Grant).

 

Ces bourses sont allouées à des chercheurs dont la carrière est en phase de décollage. Il s’agit  de scientifiques ayant décroché leur doctorat depuis deux ans à sept ans et qui travaillent dans un domaine prometteur, toutes disciplines confondues.

 

Un taux de succès encourageant

 

La fournée 2017 est particulièrement féminine. Quelque 40% des lauréats sont cette année des lauréates. Une proportion jamais atteinte pour ces bourses et qui réjouit le Pr Jean-Pierre Bourguignon, président de l’ERC.

 

Lauréats ERC Starting Grants 2017, répartition par genre. Cliquer pour agrandir.

Lauréats ERC Starting Grants 2017, répartition par genre. Cliquer pour agrandir.

 

Mieux encore, si globalement le taux de succès de cet appel est de l’ordre de 13% (406 bourses allouées pour 3085 dossiers déposés), le Conseil Européen de la Recherche constate aussi que les chercheuses y retirent  davantage leur épingle du jeu (14,5% de taux de succès féminin) que leurs collègues masculins (12,7% de taux de succès).

 

Douze lauréats en Belgique

 

Sur les 406 bourses « Starting Grant » dotées de 1,5 million d’euros chacune, (605 millions d’euros ont été mobilisés par l’ERC pour cet appel), douze vont à des chercheurs établis en Belgique. 

 

Liste des lauréats belges Starting Grants 2017/ERC.

Liste des lauréats belges Starting Grants 2017/ERC. (Cliquer pour agrandir)

 

Parmi celles-ci, on retrouve cinq chercheurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont la Dr Catherine Guirkinger, Professeur au Centre de recherche en économie du développement (CRED) de l’Université de Namur. Son projet de recherche porte sur la situation des femmes en Afrique subsaharienne.  

On remarquera au passage que la répartition par genre, en FWB, est exactement inverse à la situation européenne: trois des cinq lauréats ERC de la FWB sont en effet des lauréates.

 
D’un point de vue international, on remarquera aussi que trois pays trustent quasi la moitié des 406 bourses. Le Royaume-Uni arrive en tête de tiercé avec 79 bourses, l’Allemagne avec 67 bourses et la France avec 53 bourses. 

 

ERC Starting Grants 2017, répartition par pays. (Source: ERC).

ERC Starting Grants 2017, répartition par pays. (Source: ERC). Cliquer pour agrandir