Une approche prometteuse pour les enfants autistes

Durée de lecture : 4 min Tout va trop vite pour beaucoup d’autistes. «Ce décalage temporel avec le monde environnant induit une cascade de désordres émotionnels, communicatifs et relationnels», explique Bruno Gepner, ancien professeur de psychiatrie infanto-juvénile à l’Université de Liège.   «Il se traduit souvent par des incompréhensions, une lenteur et des maladresses. Mais

More

Coma : mieux prédire le retour de la conscience

Durée de lecture : 2 min L’équipe du “Coma Science Group” à l’université de Liège vient de montrer que la tomographie par émission de positons (le PET-Scan) est le meilleur outil pour prédire au mieux quels patients plongés dans un état végétatif avaient des chances de récupérer un certain niveau de conscience. C’est la première

More

Les Belges boudent trop les produits laitiers

Durée de lecture : 6 min Deux portions de produits laitiers par jour en moyenne au lieu des quatre recommandées : les Belges boudent les laitages. Seuls 4% de la population consommeraient effectivement les 3 à 4 portions quotidiennes (lait, yaourt, etc.) recommandées par les autorités sanitaires (3 à 4 portions ou… 2 à 3 ? Le

More

Mais de quoi est-il mort ?

Durée de lecture : 5 min Les techniques modernes d’imagerie médicale permettent de pratiquer des autopsies sans ouvrir le corps des défunts. Elles apportent parfois même des informations qu’il aurait été difficile d’obtenir autrement.   L’autopsie classique n’a pas bonne presse et cela se comprend. Elle consiste littéralement à fouiller de fond en comble le

More

La neuromodulation pour traiter la migraine

Durée de lecture : 6 min Ce n’est peut-être pas « le » remède miracle mais la neuromodulation pourrait bien s’imposer comme une arme de choix pour lutter contre la migraine. Cette méthode non médicamenteuse devrait même connaître un regain d’intérêt grâce à une innovation technologique liégeoise testée et validée par deux études cliniques récentes.   Cette

More

Quel avenir pour la cancérologie?

Durée de lecture : 4 min « Ce n’est pas parce que l’on découvre un gène ou que l’on guérit une souris, qu’on peut espérer un quelconque bénéfice immédiat pour les malades », souligne l’oncologue Françoise Meunier, Maître de recherches honoraire du Fonds de la recherche scientifique (F.R.S.- FNRS) et directrice de l’EORTC (l’European organisation

More