« MatMaX » débarque dans les incubateurs

par Daily Science

L’innovation n’est pas l’apanage exclusif des entreprises ni le fruit de résultats de recherches menées en universités ou en hautes écoles. Les incubateurs aussi, pour répondre à leurs propres besoins en matière d’accompagnement, se montrent innovants. La preuve avec WSL, à Liège.

 

Aider des start-ups et des spins offs technologiques à se développer est le cœur de métier de WSL. Toutes les structures d’accompagnement en Wallonie, actives dans divers domaines, disposent de leurs propres méthodes pour évaluer le degré d’avancement des jeunes entreprises qui font appel à leurs services afin de valoriser au mieux leurs « bonnes idées  ».

 

Inspirée par la NASA

 

« Il arrive parfois nous redirigions un candidat vers une autre structure d’accompagnement que la nôtre », souligne Agnès Flemal, directeur général de WSL. « Ou que nous en discutions avec nos collègues. Nous étions alors confrontés à un problème de langage. Comment décrire de manière efficace et unifiée l’état d’avancement du projet, sa maturité technique, commerciale? »

 

« Au sein de WSL, nous avons dès lors  développé une méthodologie spécifique d’évaluation. Elle s’inspire de l’échelle TRL (Technology Readiness Level), de la NASA, l’Agence spatiale américaine. Comme son nom l’indique, l’échelle TRL porte sur l’évaluation de la maturité technologique du projet. Nous l’avons complétée par une évaluation de la maturité commerciale (CRL ou « Commercial Readiness Level)”.

 

Les 9 degrés de l’échelle TRL de MatMaX. © WSL (Cliquer pour agrandir)
Les 9 degrés de l’échelle TRL de MatMaX. © WSL (Cliquer pour agrandir)

 

Chez WSL, ces deux dimensions ont été combinées en une matrice qui représente graphiquement l’état de maturité technique et commerciale d’un projet à un moment donné. Un outil dynamique qui permet de suivre l’évolution d’un projet au cours du temps et de le guider dans la bonne direction. Voilà l’origine de l’outil “MatMaX” (Maturity Matrix). Un outil que WSL met à la disposition des autres incubateurs intéressés. Histoire de permettre à tous de parler d’une même voix quand on décrit la situation d’un projet.

 

Les 9 degrés de l’échelle CRL de MatMaX. © WSL (Cliquer pour agrandir)
Les 9 degrés de l’échelle CRL de MatMaX. © WSL (Cliquer pour agrandir)

 

Les attraits de MatMaX sont multiples. Il permet de définir la position actuelle de la jeune entreprise, de définir la prochaine étape à atteindre, mais aussi de mieux cerner les actions à entreprendre pour y arriver.

 

“Le but de l’accompagnement est de guider le projet vers un niveau de maturité aussi haut que possible, idéalement vers (TRL=9, CRL=9), correspondant à la transition vers le mode ‘croissance’”, indique encore Agnès Flemal. “MatMaX est un outil puissant dans ce contexte”. Un outil qui ne demande qu’à être diffusé largement.