par Christian Du Brulle

Un nouveau centre de recherche international est en passe de voir le jour en Wallonie. « Baptisé ‘Terra’, et situé à Gembloux, ce vaste bâtiment sera inauguré à l’été 2017 », indique le Pr Philippe Jacques, qui préside cette nouvelle structure de l’Université de Liège (ULg) à Gembloux.

 

Bien que le bâtiment ne sera opérationnel que l’an prochain, vingt-huit projets de recherche relevant de neuf thématiques différentes ont déjà été sélectionnés à Gembloux Agro-Bio Tech (ULg) pour lancer les activités du futur centre. Des projets très interdisciplinaires. Vingt d’entre-eux concernent la Faculté des sciences de l’ULg, mais aussi celles des sciences appliquées, de médecine, de médecine vétérinaire et même HEC.

 

Ecoutez le Pr Jacques détailler les objectifs de la première « Foire à l’innovation Terra » (« Terra Innovation Fair ») qui vient de se dérouler à Gembloux

 


Un « Ecotron » unique en Wallonie

 

Le nouveau centre de recherche se concentrera sur l’ingénierie biologique appliquée à l’agronomie, à la biotechnologie et à l’environnement. Il disposera notamment d’un « Ecotron ».

 

Le Ministre Jean-Claude Marcourt (à gauche) a découvert voici quelques jours le nouveau bâtiment qui accueillera l'Ecotron à Gembloux, en 2017. Il était guidé par le Pr Jacques (au centre) et le Premier Vice-Recteur de l'université de Liège, le Pr Eric Haubruge.

Le Ministre Jean-Claude Marcourt (à gauche) a découvert voici quelques jours le chantier du nouveau bâtiment qui accueillera l’Ecotron à Gembloux, en 2017. Il était guidé par le Pr Jacques (au centre) et le Premier Vice-Recteur de l’université de Liège, le Pr Eric Haubruge. (Cliquer pour agrandir)

 

« Il s’agit d’un ensemble de douze cellules indépendantes pouvant accueillir chacun un mètre cube de terre où tous les paramètres comme la température, l’humidité, le vent, l’éclairage, la concentration de certains gaz comme le CO2, etc. sont parfaitement contrôlables », précise Philippe Jacques.

 

« Ces cellules vont donc nous permettre de simuler différents types d’environnements et de modéliser les interactions entre différents écosystèmes. C’est donc un outil de modélisation de première qualité. Nous allons par exemple pouvoir simuler un terrain agricole des années 2100 et étudier le comportement des végétaux ».

 

L’Ecotron est sans aucun doute un des équipements phare de Terra, dont les projets de recherche s’articuleront autour de neuf grandes thématiques:

 

  • 1. Suivi, impact et adaptation des changements climatiques,
  • 2. Nouvelles approches en protection des cultures,
  • 3. Méthodes innovantes en production agricole,
  • 4. « Multiscale Soil Systems »,
  • 5. Développement d’agro et écosystèmes urbains,
  • 6. Dynamique et changements des socio-écosystèmes forestiers d’Afrique centrale,
  • 7. « Feeding the future »,
  • 8. Procédés innovants en biotechnologie,
  • 9. Amélioration génétique des ressources agro-biologiques

 

« Terra sera un centre de recherche interdisciplinaire d’exception en Wallonie, tout entier consacré à notre vie », souligne Jean-Claude Marcourt, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Ce Centre réunira sur un même site recherche fondamentale et recherche appliquée. On y trouvera également un incubateur d’entreprises ».

 

Le Centre sera bien entendu aussi ouvert sur les partenariats interuniversitaires nationaux et internationaux. Les chercheurs de l’Université de Gand étaient présents en nombre lors de la première « Foire à l’innovation Terra ». De même que des collègues français venus apprécier le potentiel de cette nouvelle infrastructure. Un bâtiment et des équipements tout entiers consacrés à l’agriculture de demain. Et dont le coût avoisine les 25 millions d’euros, dont une bonne partie est prise en charge par les deniers publics et par le F.R.S-FNRS.

 

Découvrez ici quelques illustrations de projets scientifiques présentés lors de la première « Terra Innovation Fair » organisée par Gembloux Agro-Bio Tech, en mai 2016, un an avant l’inauguration du nouveau centre de recherche « TERRA », de l’ULg.