Six bougies pour Daily Science!

par Christian Du Brulle
Durée de lecture : 5 min

Ce 1ᵉʳ avril, DailyScience.be fête son sixième anniversaire! A cette occasion, nous avions prévu de vous parler de nous, de nos projets, de nos articles. En six ans, plus de 1600 infos en lien avec la science, la recherche ou l’innovation ont été publiées sur notre plateforme. Elles sont toujours accessibles via nos archives.

Nous avions également prévu de vous parler de vous, nos lecteurs, qui chaque jour avez la possibilité de découvrir une nouvelle facette de ces travaux qui naissent et se développent dans notre région. Vous étiez plus d’un million en 2019 à surfer sur notre site! Merci pour votre curiosité et votre confiance.

Nous pensions également vous toucher un mot de nos sponsors, publics et privés, qui rendent chaque jour le projet Daily Science toujours plus vivant. Nous leur adressons un chaleureux merci.

Covid-19: l’importance de la recherche sous les feux de l’actualité

Mais cette année, notre anniversaire baigne dans un climat de pandémie mondiale de Covid-19. Avec des mots d’ordre du genre « restez chez vous », « confinement », « stay at home », cette crise nous montre surtout l’importance qu’occupe la recherche dans notre société. C’est notamment grâce au travail des chercheuses et chercheurs que nous espérons nous débarrasser des ravages engendrés par le fameux virus.

Pour notre sixième anniversaire, nous préférons donc faire comme à notre habitude: vous parler du quotidien de ces scientifiques qui font progresser nos connaissances. Avec deux actualités emblématiques en ce début de semaine.

Le FNRS débloque 3 millions d’euros

La première concerne les moyens exceptionnels consacrés par le FNRS pour doper la recherche en lien avec la pandémie. Partout dans le monde, des crédits de recherche sont débloqués pour prendre le virus Covid-19 de vitesse. En Belgique, face à la crise sanitaire, le FNRS mise sur le financement d’un double appel à projets.

Il vise à mobiliser les communautés scientifiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles et à les aider à contribuer aux efforts internationaux qui se développent actuellement. Trois millions d’euros sont mobilisés. Ce budget est financé à partir de dons et de legs privés reçus par le Fonds de la Recherche Scientifique.

Un premier financement à court terme via des « Crédits Urgents de Recherche » permettra à des équipes qui ont déjà entamé des recherches sur le coronavirus, ou qui sont sur le point de le faire, de bénéficier de remboursements pour des frais encourus dans les 5 prochains mois.

« Cela concerne les études épidémiologiques et translationnelles en lien avec ce virus, la physiopathogénie de la maladie (interactions virus-hôte et réponse immune) ou encore les mesures de prévention et de contrôle  de l’infection en  milieu  de soins  (y  compris les meilleurs moyens de protéger les agents de santé) et en milieux communautaires. Les projets visant le développement de tests en biologie clinique et dépistage sont également éligibles », précise le FNRS.

Le second financement porte sur des « Projets Exceptionnels de Recherche ». Les domaines de recherche concernés portent sur toutes les disciplines dont les travaux peuvent contribuer à la compréhension du virus, de la maladie qu’il provoque, de sa propagation, du diagnostic ou du traitement à  apporter, ou qui peuvent aider les acteurs du système de santé et la société à mieux faire face à l’épidémie.

Troisième bourse ERC pour les travaux du Pr Blanpain

L’autre actualité du moment que nous voulions monter en épingle aujourd’hui concerne un chercheur dont le labo a partiellement dû réorienter ses travaux sur le Covid-19, mais qui en temps normal est à la pointe en matière de recherche sur les cellules souches et le cancer. Un chercheur dont l’excellence des travaux a séduit depuis plusieurs années déjà le Conseil européen de la Recherche. Et pour cause, le Pr Cédric Blanpain (ULB), vient de se voir attribuer une troisième bourse de recherche (Advanced Grant) de la part de l’ERC, d’un montant de quelque deux millions d’euros.

Ces moyens sont mis à sa disposition afin de cerner, cellule par cellule, les mécanismes qui régulent les états transitionnels tumoraux responsables de la croissance, de la différentiation et de l’invasion tumorales, des métastases et de la résistance aux thérapies. Cellule par cellule… du jamais vu.

Si l’excellence des recherches menées dans son laboratoire devait encore en laisser certains dubitatifs, rappelons que cette bourse européenne prestigieuse est en réalité la troisième que l’ERC attribue au scientifique depuis 2007. Rappelons aussi que les recherches du Pr Blanpain bénéficient aussi du soutien de multiples autres bailleurs de fonds, dont le FNRS, le Télévie  ou encore WELBIO, l’Institut wallon de recherche d’excellence dans les domaines des sciences de la vie, pour n’en citer que quelque-uns.

Un rendez-vous quotidien

Nos lecteurs le savent: chez Daily Science, nous n’avons pas tenté de concurrencer les médias généralistes qui, depuis le début de la crise, abreuvent le public d’une foule d’informations sur cette pandémie, sur le nombre de cas identifiés, de malades qui décèdent et d’autres qui sortent des hôpitaux. Sans parler des décisions officielles prises pour tenter d’enrayer l’épidémie, en Belgique comme ailleurs dans le monde.

Nous préférons nous concentrer sur les progrès enregistrés par nos chercheurs, dans ce cadre comme dans les multiples autres disciplines scientifiques qui mobilisent les cerveaux à l’œuvre dans notre région. Une démarche initiée le 1ᵉʳ avril 2014, lors de la naissance de Daily Science, et dont nous n’avons pas dévié en six ans.

Parce que la recherche qui se développe chez nous est riche, fascinante et multidisciplinaire, tout simplement.

À demain, sur Daily Science?

Print Friendly, PDF & Email