Francesco Contino et Arnaud Ruyssen , journaliste à la RTBF et professeur invité à l'UCLouvain ©Francesco Contino

Exergie, le podcast qui traite de la transition énergétique sous toutes ses facettes

2 juillet 2024
par Camille Stassart
Durée de lecture : 4 min

Série : Diffusion massive du savoir (1/5) 

Proposer des regards croisés sur l’énergie, et plus particulièrement sur les enjeux de la transition énergétique. Tel est l’objectif du podcast « Exergie » , lancé en décembre 2021 par Francesco Contino, ingénieur en électromécanique et chercheur à l’Institut de mécaniques, matériaux et ingénierie civile de l’UCLouvain.

Par le biais d’entretiens avec différents experts, le Pr Contino traite de thématiques variées, comme l’économie circulaire dans la construction, la fusion nucléaire ou encore la mobilité urbaine. Volontairement longs, ces épisodes invitent à prendre le temps d’analyser un sujet en profondeur. Evitant de cette façon les idées à l’emporte-pièce sur des matières souvent complexes.

Le podcast en classe

L’idée de créer ce podcast a émergé dans l’esprit de Francesco Contino dans le cadre d’un de ses cours, abordant des thématiques liées à la transition énergétique et aux enjeux climatiques. « J’y ai invité les étudiants à se former de manière plus autonome en écoutant des podcasts sur des thèmes liés à la transition énergétique. Et à produire, en groupe, leur propre épisode de podcast en lien avec ceux qu’ils avaient écoutés. »

Le professeur songe alors à se frotter lui-même à l’exercice. Un projet qui trouve aussi son origine dans la façon dont ces sujets sont médiatisés : « Il m’arrivait d’être frustré quand j’intervenais dans les médias. Le temps et l’espace de parole y sont très contraints. On aborde donc le sujet en surface, ce qui ne permet pas d’apporter la nuance qu’on souhaiterait. »

« J’en ai finalement parlé à mon épouse. J’en ai aussi touché un mot à certains collègues, un peu timidement, car je me disais que cette activité ne collait pas trop avec l’image que j’avais de professeur à l’université. Mais on m’a assuré que c’était une idée pertinente et alignée avec mes missions.»

Francesco Contino et Bertrand Piccard, psychiatre, explorateur et environnementaliste suisse © Francesco Contino

Un projet soutenu par l’université

Le chercheur se jette finalement à l’eau courant 2021 et opte pour de longs entretiens avec un ou deux spécialistes. « Le lancement du podcast s’est déroulé de manière très intuitive. C’est en tâtonnant que j’ai mis cela en place. »

Si le Pr Contino a produit seul les premiers épisodes, il collabore aujourd’hui avec un monteur professionnel, ainsi qu’avec un ancien étudiant. « Il se charge notamment de la page où l’on trouve les notes associées à chaque épisode avec le time code, le possible erratum, les liens vers les sources citées lors de l’entretien, etc. »

« Je les rémunère grâce à deux financements de la plateforme Open Educational Resources de l’UCLouvain, reçus en 2022 et 2023. Sans ces deux personnes, il est clair que je ne pourrais pas tenir le rythme de diffusion actuelle de 2 à 3 épisodes par mois, où chaque épisode prend plus de 10 heures à être produit. »

Francesco Contino et l’économiste Etienne Callataÿ © Francesco Contino

Les étudiants comme public cible

Après 2 ans et demi d’existence et la diffusion de plus de 60 épisodes, « Exergie » est aujourd’hui un podcast bien établi, servant à la fois de matériel pédagogique dans le cadre des cours du Pr Contino, tout en étant mis à la disposition du grand public sur diverses plateformes numériques. « On a engrangé 110.000 écoutes l’année dernière », indique le chercheur. « Mais, pour être honnête, je ne fais pas trop attention à ces statistiques. Je trouve plus intéressants les retours directs, de la part des étudiants notamment. »

« Quand ils me disent “j’adore votre podcast, j’y ai compris telle ou telle chose”, c’est cela qui m’importe. Mon premier public était et reste les étudiants. »

L’occasion de côtoyer des « pointures »

Les sujets traités sont choisis au gré des rencontres, de chercheurs comme d’industriels, de Belgique ou d’ailleurs. « Certains épisodes peuvent aussi découler de réflexions personnelles, quand d’autres font écho à une actualité. »

C’est le cas de l’épisode « Road To Net Zero », diffusé à l’occasion de la publication d’un rapport évaluant les investissements nécessaires pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 en Europe. « J’ai eu l’opportunité d’interviewer deux responsables de l’étude deux semaines avant la sortie du rapport. »

Pour le scientifique, c’est d’ailleurs l’un des bénéfices non-négligeables du projet. « Il me permet de discuter avec de nombreuses personnes – souvent des “pointures” – dans des domaines-clés pour la transition socio-écologique. Ce sont des sociologues, des juristes, des géologues…Des personnes que je n’aurais probablement jamais rencontrées sans le podcast. Ce qui offre également des perspectives et des opportunités pour la recherche. Sans Exergie, des collaborations qui courent actuellement n’auraient pas vu le jour », conclut le scientifique.

Haut depage