Réélection du Pr Blondel comme recteur de l'UCLouvain.
Réélection du Pr Blondel comme recteur de l'UCLouvain.

Les yeux et les oreilles de Daily Science (117)

Durée de lecture : 5 min

Deuxième mandat de recteur pour le Pr Vincent Blondel à l’UCLouvain, plus de 13 millions d’euros pour le Télévie, les palais de Justice belges de 1830 à 2008, découverte d’une nouvelle espèce humaine aux Philippines…

À la rédaction de Daily Science, nous repérons régulièrement des informations susceptibles d’intéresser (ou de surprendre) nos lecteurs. Découvrez notre dernière sélection.

 

Deuxième mandat de recteur pour le Pr Vincent Blondel à l’UCLouvain

Le recteur de l’UCLouvain, le Pr Vincent Blondel, a été réélu cette semaine au rectorat de l’université. Il était candidat à sa propre succession, face au Pr Sébastien Van Bellegem, son seul challenger dans cette élection. Le Pr Blondel a récolté 63% des suffrages.

« Cette élection est une étape clé dans la vie de notre université », a indiqué Jean Hilgers, le président du Conseil d’administration de l’UCLouvain, qui a officiellement annoncé les résultats de l’élection rectorale. « Le recteur est un personnage clé de notre institution. Il initie des stratégies, il incarne l’université tout en étant également un chef d’entreprise ».

De son côté, le Pr Blondel a indiqué quelles allaient être les lignes directrices de son nouveau mandat, qui débutera le 1er septembre prochain, pour une durée de 5 ans. « Mes trois objectifs principaux visent à renforcer l’UCLouvain comme une université forte et solide, pour qu’elle soit une actrice majeure de la société. Cela concerne par exemple l’enseignement et de santé ». L’UCLouvain forme 40 % des enseignants et 50 % des médecins de la Fédération Wallonie-Bruxelles”, a-t-il souligné.

Son second objectif concerne l’amélioration du bien-être du personnel de l’université. « Cela porte notamment sur l’allègement de la charge de travail », dit-il. Il envisage la création d’un nouveau type de fonction au sein de l’université, celle de logisticien d’enseignement. Ce personnel administratif devrait venir en soutien aux enseignants.

Enfin, il souhaite que l’UCLouvain soit une université ouverte, active dans les débats de société et à l’international. « Une université ouverte, dans un contexte européen, y compris de Brexit, une université ouverte dans un monde en transitions, notamment écologique ».

« L’UCLouvain va bien, très bien même », a-t-il encore indiqué. « Et ce grâce à l’investissement des personnes qui la composent. Mais nous manquons de financements et d’autonomie. Je vais donc aussi m’assurer qu’un refinancement suffisant soit au programme du prochain gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles », a-t-il précisé. Quant à l’autonomie, il redit sa volonté de voir aboutir la fusion avec l’Université Saint-Louis, à Bruxelles.

« Il semble que la fusion ne pourra pas avoir lieu sous une forme décrétale sous cette législature. Je le regrette », dit-il. « Mais la fusion informelle est acquise. J’espère que les formations politiques qui se sont exprimées dans le sens de cette fusion transcriront cette volonté lors de la prochaine législature ».

 

Plus de 13 millions d’euros pour le Télévie

L’opération Télévie 2019, qui vient de vivre sa grande soirée de clôture ce samedi, est un succès. Plus de 13 millions de dons ont été récolés pour financer la recherche contre le cancer. Le chèque final, remis au Fonds de la Recherche Scientifique F.R.S.-FNRS, qui gère ces projets de recherche, se chiffre à 13.315.462 euros cette année. Un nouveau record! Cet argent financera la travail de dizaines de chercheurs en Wallonie et à Bruxelles.

 

Les palais de Justice belges de 1830 à 2008

Dans son quatorzième numéro, « Justice et sécurité », la revue scientifique proposée par l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie (INCC), s’intéresse à l’architecture de nos palais de justice, de 1830 à aujourd’hui. L’article s’arrête particulièrement à l’image du pouvoir qu’ils véhiculent.

Ce travail de Gaëlle Dubois (UCLouvain), Maître en histoire, histoire de l’art et archéologie et qui prépare actuellement une thèse sur ce sujet, met en évidence deux grandes phases de constructions : celle des débuts de l’État belge et celle que nous vivons depuis quelques années.

Entre bâtiments anciens, progressivement dépassés par les évolutions de la justice, puis rénovés, et bâtiments modernes, elle indique en quoi l’investissement dans les palais nous aide à comprendre notre rapport au troisième pouvoir et en quoi ils signalent de fortes évolutions des représentations sociales et politiques que nous en avons.

Alors qu’autrefois la justice était présentée comme rigoureuse et omnipotente, elle est aujourd’hui montrée comme transparente et démocratique. L’auteure indique cependant également qu’à travers le temps, la justice conserve son image solennelle dans les constructions qu’elle suscite.

“À l’heure où l’avenir du palais de Justice de Bruxelles reste incertain et où le personnel de la Justice se plaint de ses conditions de travail, ce texte éclaire une question aussi vieille que les États démocratiques : où loger la Justice, et quel équilibre trouver entre nécessités pratiques et exigences symboliques ?

 

Découverte d’une nouvelle espèce humaine aux Philippines

Surprise dans une grotte des Philippines. Début avril, une équipe internationale a annoncé avoir découvert, dans la grotte de Callao, une nouvelle espèce humaine dans  l’île de Luzon. L’hominidé est de petite taille. Il a été baptisé Homo luzonensis et vivait il y a au moins 50 000 à 67 000 ans. notre nouveau « cousin a été identifié sur base de d’un total de sept dents et de six petits os.

Print Friendly, PDF & Email