médecine - Page 21

9 novembre 2020

Le talon d’Achille de la Brucella

Des chercheurs en microbiologie de l’UNamur viennent d’approfondir les connaissances sur la structure de la bactérie Brucella à l’origine de la Brucellose, une maladie qui infecte le bétail et peut se transmettre à l’homme. « Cela faisait 50 ans que plus aucune découverte de ce type n’avait été faite sur la structure de cette bactérie
5 novembre 2020

Fatigué(e) d’être fatigué(e) ?

Vous l’avez sans doute déjà vécu : vous voilà en congé après une période de stress au travail, et tout à coup, vous avez du mal à sortir de votre lit. Les uns retrouvent la forme après quelques jours de repos. Pour d’autres, une bonne promenade permet de se changer les idées. Mais que faire
21 octobre 2020

Des technologies médicales de plus en plus connectées

Proposer des moteurs qui peuvent faire fonctionner des exosquelettes et des appareils d’assistance mécanique de manière rapide, simple et modulaire. Tel est l’objectif du projet SMARCOS. Quant à celui du projet « DORI », il est d’élaborer un système de détection précoce d’une démence. Ces deux projets innovants de R&D dans le domaine des technologies
Hypertrophie d'un cœur de rongeur rendu transparent
13 octobre 2020

Une fleur pour le cœur

Les liens entre santé cardiaque et monde végétal sont parfois surprenants. Les recherches en cardiologie développées par deux scientifiques de l’UCLouvain, Pre Virginie Montiel et Pr Jean-Luc Balligand, de l’Institut de Recherche Expérimentale et Clinique (IREC) en apportent un bel exemple. Les chercheurs viennent de montrer qu’un extrait d’une plante utilisée en médecine traditionnelle en
9 octobre 2020

Des cellules souches au destin chamboulé

Dans des conditions normales, les cellules souches basales chez l’adulte donnent naissance uniquement à des cellules basales. En revanche, lors d’une transplantation ou de l’initiation d’un cancer, elles deviennent multipotentes. C’est-à-dire qu’elles deviennent capables de donner naissance à plus d’un type cellulaire. En l’occurrence, à des cellules luminales en plus des cellules basales. Ces deux
6 octobre 2020

Moduler la contractilité de l’intestin pour enrayer le diabète

En utilisant certains prébiotiques, des chercheurs de l’UCLouvain et de l’Inserm (France) viennent de montrer qu’il était possible d’intervenir sur le diabète. Du moins de moduler la manière dont l’intestin (et plus particulièrement le duodénum) se contracte. Ce qui a potentiellement un impact sur le diabète de type 2, celui lié à notre mode de
30 septembre 2020

Des cancers de la peau mieux détectés à distance

Avec 901 médecins dermatologues en Belgique, les délais pour obtenir un rendez-vous sont considérables. Retardant le dépistage d’éventuels cas graves, comme des cancers cutanés. Pour le Dr Thomas Damsin, assistant en dermatologie au CHU de Liège, la solution serait de collaborer davantage avec les médecins généralistes afin d’effectuer un premier tri. Et ainsi de détecter
28 septembre 2020

Covid-19 : des anomalies génétiques et immunologiques responsables de 15% des formes graves

Pourquoi la réponse à l’infection par le virus SARS-CoV2 varie-t-elle autant d’une personne à l’autre ? Un important consortium international, dont fait partie l’Hôpital Erasme, a identifié les premières causes génétiques et immunologiques expliquant 15% des formes graves de la Covid-19. Ces malades ont un point commun : un défaut d’activité de certaines molécules du
21 septembre 2020

Hypnose et réalité virtuelle au chevet des patients en soins intensifs

La sédation, l’intubation, les cathéters, le bruit et la lumière des machines… Un séjour au sein des unités de soins intensifs (USI) est une expérience éprouvante pour les patients. Même si des solutions sont mobilisées pour soulager leur inconfort, peu d’attention est encore prêtée à leur bien-être psychologique. Floriane Rousseaux, doctorante au Sensation & Perception
16 septembre 2020

Le premier centre belge de protonthérapie est opérationnel

La protonthérapie est une forme innovante de radiothérapie qui permet de traiter une tumeur de manière très ciblée et, ainsi, de limiter l’altération des tissus sains environnants. Pendant l’été 2020, des premiers patients ont pu bénéficier de ce traitement. Cela s’est déroulé au sein de Particle, le centre de haute technologie pour la protonthérapie de
Haut depage