médecine - Page 16

5 août 2021

Mieux vaut prévenir que guérir

Au XXe siècle, la médecine s’est spécialisée par organes. Cette approche a permis d’élever l’espérance de vie de 2 ans par décennie. Mais depuis quelques années, celle-ci plafonne voire diminue. Cancers, Alzheimer et autres maladies de la vieillesse seraient évitables en changeant de paradigme médical : le Belge Eric Verdin, directeur du Buck Institute for
2 août 2021

Pollution minière et cerveau, une relation toxique

La province du Katanga, en République démocratique du Congo (RDC), est connue pour abriter de très riches gisements de cobalt et de cuivre, mais aussi de zinc, d’étain, de fer, de radium, ou encore d’uranium. Depuis des décennies, des sociétés exploitent les mines de la région. Le plus souvent au détriment de l’environnement. En plus
28 juillet 2021

Les expériences de mort imminente, une stratégie de survie ?

Les expériences de mort imminente sont connues dans toutes les parties du monde, à différentes époques et dans de nombreux contextes culturels. Cette universalité suggère qu’elles pourraient avoir une origine et un but biologiques. Toutefois, la nature exacte de ces expériences reste largement inexplorée. Une nouvelle étude, menée conjointement par l’Université de Copenhague (Danemark) et
23 juillet 2021

Les pérégrinations d’un chercheur en génétique moléculaire

Par le biais d’anecdotes, Guy Rousseau raconte ses recherches et ses rencontres «Sur la piste des messagers cellulaires – Carnets de voyages d’un explorateur», chez L’Harmattan. L’autobiographie du membre de l’Académie royale de médecine de Belgique relate les découvertes en génétique moléculaire. «En travaillant dans cinq universités et lors de mes pérégrinations de chercheur, j’ai
30 juin 2021

La conscience aux limites de la science

« La conscience est peut-être une propriété fondamentale de la nature, universelle donc. Elle est présente chez l’homme bien sûr, mais aussi chez les animaux et – qui sait ? – dans la matière inerte. Après 25 ans de recherche sur le cerveau, j’avoue être aujourd’hui moins dogmatique et plus ouvert », explique Pr Steven
28 juin 2021

Nouvelle ère dans l’étude du cerveau épileptique

L’épilepsie est la maladie chronique neurologique la plus fréquente après la migraine. En Belgique, elle touche environ 75.000 personnes. Dans 30% des cas, l’épilepsie est dite réfractaire, car elle ne répond pas aux traitements médicamenteux. La chirurgie de l’épilepsie, qui consiste à enlever la zone du cerveau responsable des crises, est alors la seule option
21 juin 2021

La malbouffe enflamme nos intestins

Trop grasse, trop sucrée, trop salée, bourrée d’additifs, ultra-transformée … Les griefs à l’encontre de l’alimentation moderne sont nombreux. En Belgique, les régimes alimentaires néfastes figurent dans le top 5 des facteurs de risque entraînant le plus de décès et d’incapacités combinés. Leurs conséquences sur la santé sont de plus en plus documentées : cholestérol,
17 juin 2021

Obésité et foie gras

La NASH, ou stéatohépatite non-alcoolique, touche 5% de la population en Belgique. Les mécanismes de cette maladie demeurent encore largement méconnus. Une recherche menée par des équipes des Cliniques universitaires Saint-Luc et de l’UCLouvain a identifié des facteurs associés aux formes les plus sévères de la maladie. La prévalence de l’obésité a atteint des proportions
14 juin 2021

Le DHA, un oméga-3 qui désintègre les tumeurs

Une recherche menée conjointement par des bioingénieurs de l’UCLouvain, spécialistes de la nutrition, et leurs collègues de l’Institut de recherche expérimentale et clinique (Faculté de pharmacie) vient de montrer que certains acides gras, comme le DHA, un oméga-3, pouvaient faire « imploser » des tumeurs cancéreuses. En captant trop de DHA, les cellules en acidose
9 juin 2021

Remettre le cœur au diapason: le credo de Pieter Martens

Cela ressemble à un pacemaker. Toutefois, le dispositif dont il est question ici ne vise pas à stimuler le cœur quelque peu « paresseux » de patients souffrant de battements trop irréguliers ou trop peu fréquents. Il aide surtout à les resynchroniser. « Chez une partie non négligeable des patients souffrant d’insuffisance cardiaque, c’est, en effet, un problème
Haut depage